M.COURCOL - CLIMAX

Publié le par Jeunes reporters tullistes

Vue de la maison écologique 

           
Le 5 juin, nous nous sommes rendus à Marcillac-La Croisille pour aller rencontrer Monsieur Courcol qui, installé depuis quelques mois comme artisan, a entrepris la construction d’un prototype de maison écologique. Arrivés vers 15h00, rue des Cèdres, nous avons interrompu l’entrepreneur et son ouvrier, pour entamer un échange très intéressant sur la philosophie de la maison écologique : quelles en sont les enjeux, quel intérêt cette démarche représente-elle…

            La maison que nous avons visité fait environ 100m2, bien sûr elle est exposée plein sud, est entièrement écologique et pratiquement autonome, du sous-sol au plafond : ouate de cellulose, poêle à bois, charpente bois et autres matériaux naturels la composent.

Ouate de cellulose


Pour répondre à notre question : « En un mot, comment inciteriez-vous le grand public à s’intéresser à votre démarche ? », Monsieur Courcol nous répond « Réveillez-vous ! ». Effectivement, petit à petit, les consciences s’éveillent sur les enjeux climatiques, mais beaucoup de chemin reste à faire.

Il nous a ensuite expliqué que, malgré le retard de la France sur ces questions environnementales (par rapport à nos voisins nord européens), les choses évoluent petit à petit puisque par exemple, certaines banques commencent à jouer le jeu en proposant déjà de faire des taux préférentiels sur l’acquisition d’une maison de type écologique.

 

Concernant son activité, M.Courcol voit déjà des demandes affluer et envisage de ce fait d’embaucher des ouvriers (charpentiers, menuisiers, en tout cas du personnel polyvalent), pour répondre aux demandes de ses clients.

 

            En conclusion, la petite heure passée entre Monsieur Courcol et nous a été très enrichissante sur le plan de la bataille menée pour faire connaître et reconnaître les enjeux de la construction de maison écologique.

Commenter cet article